FAQ

Pourquoi les rainures à clic s’ouvrent-elles ?

Les verrouillages à clic ne s’ouvrent que si les lames refroidissent ! Ceci peut résulter des causes suivantes :

  • Les liaisons à clic n’ont pas été bien verrouillées – pas de « clic » ! (seulement enfoncées/étaient salies)
  • Les liaisons à clic ont été endommagées lors du verrouillage (enfoncées) !
  • Les lames se sont fortement réchauffées et se sont déformées (par rayonnement solaire !) – la rainure à clic s’est alors déverrouillée (ou endommagée) – elle s’ouvre en refroidissant !
  • Les lames ont été posées chaudes en été – elles refroidissent et sont bloquées par des objets lourds, joints de raccordement collants, lames dans les chambranles de porte etc. !
  • La sous-couche est trop souple et trop épaisse ! Les lames s’enfoncent, se déforment et se déverrouillent.

Le sol se déforme ou se gondole !

Le sol se gondole seulement si les lames se réchauffent et ne peuvent pas s’égaliser ! Ceci peut résulter des causes suivantes :

  • Les lames ont été posées à froid !
  • Les lames sont exposées directement au soleil et se dilatent !
  • Les lames sont exposés à des projecteurs ou spots lumineux puissants et se réchauffent (ex. salles d’exposition !)
  • Dans la sous-couche se trouvent des joints de contraction (ex. dans la chape en ciment !) qui sont recouverts par des lames !

Les liaisons à clic se déforment ! Ceci peut résulter des causes suivantes :

  • Les lames n’ont pas été soigneusement verrouillées mais seulement enfoncées !
  • La rainure à clic a été salie lors du verrouillage !
  • Les lames se sont fortement réchauffées et ne peuvent pas s’égaliser !
  • Dans la sous-couche se trouvent des joints de contraction (ex. dans la chape en ciment !) qui sont recouverts par des lames !
  • La sous-couche est trop souple et trop épaisse ! Les lames s’enfoncent, se déforment et se déverrouillent.

Le sol sent mauvais !

Il n’est malheureusement pas possible de fabriquer du vinyle absolument inodore. Selon les Directives DIN EN 16000, ces odeurs doivent s’effacer au bout de 28 jours afin de ne plus gêner.

Les odorants sont-ils nocifs ?

Non ! Conformément au rapport de test du TÜV [contrôle technique allemand] selon la norme DIN EN 16000 de l’ordonnance française VOC, il est confirmé que nos lames sont autorisées pour l’intérieur dans la meilleure classe A+.

Quelles substances les lames contiennent-elles ?

Résultat [mg/m3] Classe A+
Formaldéhyde 5 A+ < 10
Acétaldéhyde 10 A+ < 200
Toluène 16 A+ < 300
Tétrachloroéthène n.d. A+ < 250
Xylène n.d. A+ < 200
1,2,4- Triméthylbenzène n.d. A+ < 1000
1,4- Dichlorbenzène n.d. A+ < 60
Éthylbenzène n.d. A+ < 750
2-Butoxyéthanol n.d. A+ < 1000
Styrène n.d. A+ < 250
TVOC 37 A+ < 1000

Quelle est la résistance thermique du sol vinyle ?

La résistance thermique de nos lames vinyles (5 mm) est de 0,067 m2•K/W selon la norme EN 12664 / EN12524

Définition de la résistance thermique :
Rth = ∆T / Qv
∆T = écart de température
Qv = courant thermique
Définition de la conductibilité thermique :
λ = l / (Rth • A)
L’unité de la résistance thermique est K/W (Kelvin / Watt)

Avantage du calcul avec la « résistance thermique » :
Les valeurs des couches de pose du sol peuvent être ajoutées !
Chauffages au sol : le total des valeurs de tous les revêtements de sol ne devrait pas excéder 0.15 m2•K/W

Comparaisons : Chape en béton de 25 cm Rth = 0.10 m²•K/W
Chape en ciment de 7 cm Rth = 0.05 m²•K/W
Sous-couche dBCover 1510 Rth = 0.051 m²•K/W
Panneau aggloméré de 25 mm Rth = 0.171 m²•K/W
Bois de pin massif 30 mm Rth = 0.231 m²•K/W
Plaques céramiques (carreaux) Rth = 0.010 m²•K/W

Le sol est-il antistatique ?

Selon le rapport de test, le chargement électrostatique maximum des personnes pour nos lames en vinyle est de 1,84 kV! Conformément à la norme EN 1815, le chargement électrostatique de 2 kV ne doit pas être dépassé afin que le sol puisse encore être classé comme « antistatique » !

Attention : dans des utilisations particulièrement délicates (salles d‘opération, salles de production pour composants électroniques etc.), des valeurs plus profondes sont requises !

Les lames ont des aspérités ou des fentes minces !

Conformément aux normes EN 649 et EN 651, la tolérance pour les sols en PVC se situe à 0,2mm (env. 2 x épaisseur de cartes Business). Seules des aspérités plus hautes ou des fentes plus larges peuvent être réclamées.

Le sol accuse des défauts de décor, se déforme etc. !

Conformément aux normes en vigueur, les défauts doivent être visibles d’env. 1,80 m de hauteur (à hauteur des yeux) avec lumière verticale d’en haut ou de derrière sur env. 2,40 m devant la pointe de la chaussure afin qu’une réclamation puisse être faite. Des vices qui ne sont visibles qu’à contre-jour et à genoux ne peuvent pas être réclamés !

À quelle classe d’usage (EN 685) les lames appartiennent-elles ?

  • Lames d’une couche d’usure de 0,1 mm : classe d’usage 21
  • Lames d’une couche d’usure de 0,3 mm : classe d’usage 23/31
  • Lames d’une couche d’usure de 0,5 mm : classe d’usage 33/42

Intérieurs privés
  • 21 réduit / minime : domaines d’utilisation minime ou temporaire, chambres à coucher
  • 22 normal / moyen : domaines d’utilisation moyenne, salles de séjour, entrées
  • 23 important : domaines d’utilisation intensive, salles de séjour, entrées, salle à manger et couloirs

Domaines commerciaux prévus pour l’utilisation publique et commerciale
  • 31 réduit : domaines d’utilisation minime ou temporaire, hôtels, chambres à coucher, salles de conférence, petits bureaux
  • 32 normal : domaines à fréquentation moyenne, salles de classe, petits bureaux, hôtels, boutiques
  • 33 important : domaines à forte fréquentation, couloirs, grands magasins, lobbys, écoles, bureaux paysagés
  • 34 très important : domaine à utilisation intensive, salles polyvalentes, halls de guichets, grands magasins

Domaines industriels destinés à l’industrie légère
  • 41 réduit : domaines dans lesquels le travail se fait surtout assis et où des véhicules légers sont utilisés occasionnellement. Ateliers électroniques, de mécanique de précision
  • 42 normal : domaines dans lesquels le travail se fait surtout debout et/ou avec de la circulation de véhicules. Entrepôts, ateliers électroniques
  • 43 important : autres domaines industriels, entrepôts, halles de production

À quels groupes d’usure nos lames vinyles appartiennent-elles (EN 660-2) ?

Nos lames vinyles appartiennent au groupe T

2.1 Classification de revêtements de sol élastiques

2.1.1 EN 649, classification de revêtements de sol en PVC homogènes et hétérogènes

Il est constaté dans un premier temps (Tableau 1) à quel groupe d’usure le revêtement de sol doit être affecté.

Tableau 1
Groupe d’usure T P M F
Perte d’épaisseur mm EN 660-1 ≤ 0,08 ≤ 0,15 ≤ 0,30 ≤ 0,60
Perte de volume mm³ EN 660-1 ≤ 2,0 ≤ 4,0 ≤ 7,5 ≤ 15,0

Les revêtements de sol avec couche d’usure transparente font automatiquement partie du groupe d’usure T – ohne examen !